Compositions vocales



Paroles-Musique-Chant: R Cavalier

Je dédie cette chanson à Ma Mie , et à toutes les Mamies  qui sont parties pour une autre vie

 Une autre vie ?

Refrain

Ma Mie où es tu ?

Où es tu Mamie ?

Es tu dans une autre vie ?

Choeurs

Couplet

Je pleure ton absence
Je rêve ta présence

Je hisse la grand voile
Je vogue dans les étoiles

  Refrain   

Choeurs

Couplet
Dans ma mémoire meurtrie

Passent les souvenirs
Je ne dors plus  je prie

Je prie pour toi Ma Mie
  Choeurs



 

 

 

 

Miseria

 Paroles-Musique- Chant: R Cavalier

Je dédie cette chanson à mon frère Aimé
Remerciements à Lisette Blanc pour ses sublimes illustrations

 Chanson   

Miseria

Dans sa mémoire meurtrie passent les souvenirs

Un secours chimérique nourrit son délire

Chaque nuit il pense dans sa solitude il pense

Enfermé il pense à la sombre indifférence

son âme en partance  tangue et glisse dans la souffrance 

Chaque nuit il pense  au tourment de son errance

 

Dans sa mémoire meurtrie  sombrent les souvenirs

et l'espoir englouti l'entraîne  et le déchire

Chaque nuit il pense dans sa solitude il pense

Enfermé il pense à la sombre indifférence

son âme en partance  tangue et glisse dans la souffrance 

Chaque nuit il pense  au tourment de son errance

 

                                       Dans sa mémoire meurtrie passent les souvenirs

                                             Un secours chimérique nourrit son délire

 

ORIGINE DE LA COMPOSITION

 

Polyphonie vocale qui traduit le mal de vivre d’un homme romantique très sensible « un cabossé de la vie ».  Après une vie familiale et professionnelle détruites, il n’a plus d’objectif, plus de passion, chaque jour, chaque nuit sont de nouvelles souffrances. La lutte devient trop difficile, le paradis artificiel trop facile il se laisse glisser…

 

 

 


 

 

 

Félicité sans souvenirs tu vis...

Je dédie cette chanson à toutes les belles âmes qui souffrent de la maladie d'Alzheimer.

Paroles - Musique - Chant : R Cavalier.
Chant  : Anna Paniccia.
Guitare: Maurice Cavalier
Remerciements à Lisette Blanc pour sa sublime illustration

 

Texte parlé

Dans son regard étonné

Brille son âme sa bonté

Elle s’appelle Félicité

 Elle voyage en solitaire

 Dans un univers de mystère...

 

Chanson

 

 

 

 

L'Italien

 Musique - chant -  R Cavalier.

Paroles: A Chedal Anglay et R Cavalier.

Chant - Anna Paniccia  .

  Origine de la composition.

Je dédie cette chanson aux courageux émigrés italiens qui sont venus s'installer en France après la seconde guerre mondiale.

 

Chanson

  C'est lui c'est l'Italien qui est venu sans rien

Abandonnant sa terre  pour franchir la frontière

Il a quitté les siens la Mama les anciens

pour construire pierre par pierre  sa maison son repère

 

Ami si tu vas chez lui écoute le sans bruit

Ecoute le parler l'italien l'étranger

E lui l'Italiano che parla con il cuore

E lui l'Italiano che canta con il cuore

 

Mon père cet immigré l'étranger d'à coté

M'a transmis le secret des valeurs du respect

Mon père cet Italien  m'a légué en chemin

L'honneur et le courage l'amour et le partage

 

Ami si tu vas chez lui écoute le sans bruit

Ecoute le chanter l'italien l'étranger

E lui l'Italiano che parla con il cuore

E lui l'Italiano che canta con il cuore

 

 

 

 

 

 

Démons des religions

Je dédie cette composition à toutes les belles âmes qui sont victimes des démons des religions.

Paroles, Musique, Chant - R Cavalier.
Origine de la composition
j'ai simplement un rêve... la musique en favorise la projection...
&&&&&
Mon âme  j'ai fait un rêve  étrange de lumière
Un monde sans guerre  sans bombe sans misère
&&&&&
Anges ou Démons ? Anges et Démons ?
Chaque religion a ses Anges, ses Démons.
Chaque humain a le choix...  être un Ange ou un Démon ?
&&&&&
Texte récité
Démons des religions, par la haine, attisés
Des enfants  innocents et leur mère vous  tuez
Malheur à celui qui méprise la vie
Demain sera l'enfer ou le Paradis
&&&&&
Texte chanté
KIRIE ELEISON  CHRISTE ELEISON
Mon âme toi seule sais entendre mes prières
Toi seule sais briser les coeurs de pierre
Mon âme  j'ai fait un rêve  étrange de lumière
Un monde sans guerre  sans bombe sans misère
Un rêve  où les hommes ne sont pas des démons
Qui violent et tuent aux noms des religions
KIRIE ELEISON  CHRISTE ELEISON
Mon âme Tu brilles toujours dans mes yeux
Sois-moi fidèle ensemble devenons vieux
Mon âme toi seule sais entendre mes prières
Toi seule sais briser les coeurs de pierre
KIRIE ELEISON  CHRISTE ELEISON
KIRIE ELEISON  CHRISTE ELEISON

 

 

 

 

 

Dio dove sei ?

Dieu où es-tu?

Dans ce monde en guerre, entre maladie et misère... Dieu où es-tu ?
Dio dove sei ?

 Paroles: A Chedal Anglay et R Cavalier

Musique - Arrangement: R Cavalier

Chant - Anna Paniccia et R Cavalier
Dio  Dio  dove sei

Le diable a envahi la terre  Ici bas ce n’est que l’enfer

La guerre la maladie la misère  Le diable a envahi la terre

L’inferno è sopra terra   Dimi dov’è la tua luce

Malatia fame guerra   Chi puo esser(e) fiduce

 

J’ai survolé bien des tourments  Vécu la peine et la souffrance

J’ai rencontré des jours errants  Parlé aux âmes du silence

Mais quand j'ai vu planer le mal

Dans les yeux de mon petit ange

J’ai combattu l’instant fatal  Avec les ombres de l’étrange

 

Comment pouvoir le secourir ?

Vaincre la mort et la débâcle ?

Pour le sauver pour le guérir ?

Mon cœur voudrait croire aux miracles

 

Le diable a envahi la terre

Ici bas ce n’est que l’enfer

La guerre la maladie la misère

Le diable a envahi la terre

L’inferno è sopra terra

Dimi dov’è la tua luce

Malatia fame guerra

Chi puo esser(e) fiduce

Dio dove sei ?

Dio dove sei ?

 Origine de la composition

 

Dans la maison des parents, lieu rassurant d’un grand hôpital, où parents et enfants se retrouvent pour quelques instants de réconfort, j’ai rencontré une jeune mère qui étreignait son enfant.

J’ai lu dans son regard un désespoir insoutenable, une quête vers l’invisible  pour un secours miraculeux.

Figés quelques instants par cette rencontre , mes yeux se sont posés sur l’enfant. Niché dans les bras de sa mère, il était rayonnant. Ses yeux pétillaient...mais sur son front de cire....................

.....................................................................................

l’absence de boucles..................................................

Des tuyaux le reliaient à une unité de soins...Ce tableau déchirant m’a guidé sur un chemin spirituel, pour écrire cette prière.

Dieu, où es tu ?

 Remerciements à Antonio de Bastos pour sa photo "Impacto"

 

 

 

 

Une vieille fontaine à l'ombre d'un sapin

Conte écrit par Marcel Fakhoury - Illustré par Lisette Blanc.
Compositeur - Raymond Cavalier - Avec les voix de Lisette Blanc et Marcel Fakhoury.

 

Extrait de 3' du CD

Cette œuvre délicieuse de fraîcheur, sorte de conte philosophique plein de finesse et de grâce « Une vieille fontaine à l’ombre d’un sapin » décrit le parcours initiatique d’un jeune homme qui part chercher ailleurs le bonheur, alors que celui-ci est sous sa main, prés de la vielle fontaine à l’ombre du sapin. Ce CD est illustré par un livret de 28 pages, avec de très émouvantes reproductions d’aquarelles et le texte de la poésie. Lors de la composition musicale, j’ai privilégié une musique discrète qui valorise le texte avec : flûte, clarinette, harpe, cornemuse…et de nombreux sons préenregistrés : l’eau de certaines fontaines, oiseaux, vent, cloches….Ce CD a une durée d’environ 20 minutes, il coûte 10 €, et peut se commander en me laissant un message; mentionnant vos coordonnées, dans la rubrique "contact" du site.